Chiot qui est propre

Comment rendre un chiot propre

Adopter un chiot a tout son lot d’avantages et de plaisir, mais un point reste à éclaircir, car il va souvent gâcher ces moments de bonheur : l’apprentissage de la propreté. Votre chiot va devoir apprendre à faire ses besoins au bon endroit et au bon moment dès le départ afin de ne plus avoir d’accidents à l’intérieur de votre maison lorsqu’il sera un “grand” chien adulte. Voici donc nos conseils et astuces pour optimiser l’éducation et le comportement de votre chiot.

Quelle méthode pour rendre un jeune chiot propre ?

Avant de se lancer dans l’aventure et de mettre en place une méthode, il faudra avoir quelques prérequis pour que tout se passe bien, 3 à vrai dire :

1 – Une alimentation pour chiot de qualité

Il faut savoir que les chiots, comme les chiens ont un régime alimentaire carnivore, ce qui signifie que la majeure partie de leur nourriture doit être composée de protéines. Seulement, les marques de supermarché et d’animalerie parfois ne proposent que des croquettes avec beaucoup de céréales (que le chien ne digère pas), avec des sous-produits animaux et des protéines bas-de-gamme. Il faudra donc, si vous voulez que votre chiot soit en bonne santé et n’aille pas voir le vétérinaire régulièrement, que vous vous procuriez une nourriture de qualité pour une alimentation adaptée. La qualité du “caca” (pardon pour ce mot) sera largement ressentie et votre chiot n’aura pas de problème de constipation, de diarrhée ou pire.

2 – Des produits nettoyants adaptés 

Nous allons le voir plus tard, mais les chiots peuvent être attirés par l’odeur du produit avec lequel vous avez nettoyé son pipi ou son caca, et sont parfois tentés de se soulager de nouveau à cet endroit. Procurez-vous alors des produits efficaces, mais qui ne laissent pas d’odeur.

3 – Des friandises pour chien en récompense

En dernier lieu, il va falloir penser à récompenser votre animal dans les rares moments (au début) où il réussira à être propre. De la même manière que dans le premier point, il vaudra mieux que l’apprentissage se fasse avec une nourriture et des friandises de qualité.

Comment apprendre la propreté à un chiot de 2 mois ?

Venons-en au fait, vous voulez savoir quel conseil vous aidera à rendre votre chiot propre. Cependant, nous avons une solution conséquente qui se présente sous la forme d’une formation. En effet, cette formation réunit tous les conseils et astuces indispensables et surtout efficaces qui permettent l’apprentissage de la propreté aux chiots. Ainsi, vous aurez la certitude d’arriver à stopper les “accidents” de votre chiot très rapidement. Mais en attendant, nous vous donnons nos quelques conseils pour parvenir à rendre votre chiot propre avec les moyens du bord.

1 – Développez votre patience

Avant toute chose, nous tenons à vous informer, vous aussi aurez un travail à faire sur vous-même : la patience. En effet, il faut comparer votre chiot à un bébé, qui par conséquent peine à apprendre les choses tant qu’il n’est pas devenu un chien (cf. un adulte). Ne vous affolez pas non plus, les chiens apprennent bien plus vite que les bébés, cependant, les sphincters d’un chiot sont encore difficile à contrôler lorsqu’ils sont jeunes. C’est pourquoi il ne faudra surtout pas les gronder (on vous jure qu’ils font de leur mieux), car cela compliquera la tâche plus qu’autre chose. Il ne faut pas stresser votre chiot, donc on vous le répète : patience !

2 – Anticipez et faites sortir votre régulièrement 

L’éducation et l’apprentissage de la propreté passe aussi par l’anticipation. Comme nous l’avons vu, les chiots font de leur mieux, mais s’ils n’ont pas la possibilité de se soulager au bon endroit, la tâche devient compliquée (notamment la nuit). L’objectif sera alors d’observer son comportement. S’il tourne en rond, s’il renifle le sol ou s’il se met en position pour jouer (en se penchant en arrière), c’est qu’il vous montre qu’il a besoin d’uriner. Sortez-le alors dans votre jardin ou en promenade si vous ne voulez pas qu’il salisse l’intérieur de votre maison. 

De plus, essayez de le sortir dans les moments ou il risque le plus de faire pipi ou caca, c’est-à-dire dès le matin (après la nuit, il faudra vous attendre à trouver une surprise, mais nous n’allons pas vous demander de mettre en place une routine réveil pour le faire sortir), après qu’il ait joué, après les repas ou après avoir bu de l’eau. De la même manière, sortez-le dans votre jardin autant que vous en avez la possibilité.

Lire aussi : Avis Petty Well

3 – Faites comprendre à votre chiot les bons et les mauvais endroits

Voici le conseil le plus important. Il va falloir être aux aguets et lorsque vous verrez que votre chiot va commencer à réaliser ce qu’il ne doit pas faire dans votre maison et au mauvais endroit ⇒ Restez calme, ne le grondez pas, dites lui sèchement “non”, puis portez-le immédiatement jusque dans votre jardin en dehors de votre maison ou à l’endroit où il est censé faire ses besoins

S’il continue à faire pipi (ou caca), attendez qu’il ait fini et félicitez chaudement votre chien avec des grands gestes, des “oui” enthousiastes, des caresses et parfois des friandises.

Dans le cas où vous le surprenez en train de se soulager au bon endroit, félicitez-le de la même manière dès qu’il a fini, il commence à comprendre et à devenir propre !

4 – Nettoyez ses “accidents” minutieusement

Une erreur fréquente que font de nombreux propriétaires est de nettoyer le sol de leur maison avec de la javel ou des produits odorants. Au contraire, il faut que votre chiot ne voit aucune trace de ses bêtises si vous voulez lui apprendre la propreté. Nettoyez donc comme si de rien n’était, votre animal a de l’odorat donc il faut faire attention. Car s’il voit que vous avez nettoyé, l’envie lui prendre certainement de désirer y faire pipi ou caca de nouveau.

5 – Ne confondez pas propreté et problème urinaire

C’est bien beau de vouloir éduquer son chiot à la propreté, mais il faut d’abord s’assurer que ces fuites d’urine ne proviennent pas d’un autre problème, notamment médical. Si vous voyez que faire pipi provoque de la douleur à votre animal, emmenez-le directement chez votre vétérinaire. Sa santé est plus importante que la propreté de votre maison, son comportement ne fera que s’améliorer une fois ce souci réglé.

Comment empêcher un chiot de faire ses besoins dans la maison ?

L’un des conseils les plus efficaces est de surprendre votre chiot en train de faire pipi ou caca, de lui dire très fermement “non”, puis de le déplacer à l’endroit (jardin, en dehors de la maison) où il est autorisé à faire ses besoins. Une fois qu’il a fini de se soulager, félicitez-le chaudement.

Quel âge propreté chiot ?

Tout dépend des capacités d’apprentissage de votre chiot, de l’âge auquel vous avez commencé à l’éduquer, mais aussi de la manière dont vous le faites. Néanmoins, les chiots apprennent la propreté entre 4 à 6 mois.

Comment faire arrêter un chien d’uriner dans la maison ?

Il ne faut pas gronder un chien lorsqu’il urine dans votre maison. Prenez l’animal par les pattes avant, dites-lui “non” plutôt fermement puis déplacer le dans votre jardin ou en dehors de votre maison. Récompensez-le ensuite lorsqu’il aura fait ses besoins au bon endroit.

DÉCOUVREZ LA MEILLEURE RATION MÉNAGÈRE POUR CHIEN !

Logo Elmut
Obtenez 40% de Réduction sur votre Première Commande grâce au Code Promo : « CANIMASTER«